Il faut le voir pour le croire
et l’écouter pour n’en point douter !

manege-donin-ile-de-reC’est en 1983 que Donin, comédien-chanteur et papa de 3 enfants, s’aperçut qu’un tour de manège durait sensiblement le même temps qu’une chanson (environ 3 mn). C’est donc naturellement qu’il en acheta un dit « pêle-mêle » de 50 places fabriqué en 1960 et d’une surface de 50 m² inventant, dès lors, le concept du manège à chanson vivante. Interprétant ses tubes en direct accompagné de ses musiciens ou des bandes son de ses chansons pour enfants,  le public entre en interaction dans cette ronde artistique proposé par le chant et les délires poétiques de cette animation.Tout le monde reprend les refrains, danse ou se laisse bercer par de douces mélodies. Après chaque tour de chant, c’est le jeu du pompon permettant de gagner un voyage gratuit : sur ce manège atypique, les enfants sont invités à décrocher la lune, à pêcher une étoile de mer filante ou avoir un coup de cœur !
Installé chaque saison estivale d’avril à septembre, dans l’espace public du marché d’Ars sur l’île de Ré, il ne cesse de relooker ce «Manège en…chanteur!!»  au gré du vent et des tendances jusqu’à devenir désormais un véritable espace scénique ! Un rendez vous culturel et familial incontournable !

HorairesScène de manègeHistoire complète
Tous les jours d’Avril à Septembre de 10H à 13H sur le marché d’Ars en Ré
Un manège « vintage » de 1960 joyeusement coloré et animé en chanson vivante par Donin, tous les jours pendant plus de 3 h : une attraction unique à ne pas manquer !

La véritable petite histoire

C’est en feuilletant un journal de petites annonces rochelais, que Donin a eu envie d’acquérir ce manège en 1983. Son propriétaire de l’époque était Serge Dard, forain de tradition familale possédant, entre autres, le magnifique et authentique carrousel de 1883 en place dans le square Valin du port de La Rochelle depuis 1975.

Le futur manège de Donin se trouvait remisé près de Duras dans le Lot et Garonne. Il s’appelait alors « Le circuit Pyrénéen ». Il s’agissait d’un manège de 1960 dit « pêle-mêle » de marque Deniard du nom de son constructeur.
Le fronton était en tôle ondulée, les éclairages en tube néon blanc, la bâche du toit avait des motifs de fleurs de couleur orange, une petite cabine en tôle servait de caisse pour le forain.

Habitant à Saint Clément des Baleines, c’est tout naturellement que Donin installa pour sa première saison son manège sur le parking du Phare des Baleines, puis dès 1984 sur la place du marché d’Ars en Ré. Changement de fronton et de style avec des panneaux de bois décorés, et les années suivantes plusieurs décorations se succéderont au grès des rénovations.
Puis un jour, contruction d’une nouvelle cabine en bois peinte par l’artiste Usam Algibouri, en « trompe l’oeil » de rideaux de théâtre. Celle-ci est plus grande et permet l’animation et l’affirmation du concept de manège animé en chanson, jusqu’à devenir désormais un véritable espace scènique.

Ce qu’on appelle en terme forain « les sujets », c’est à dire les jouets sur lesquels grimpent les enfants, sont restés les mêmes depuis l’origine. Sur les bords du plateau tournant il y a les sujets « semi-roulants » : de grosses voitures avec 4 à 6 places, ne possédant que deux roues du côté droit. Et au milieu sur le plateau tournant, on trouve des petits sujets à 1 ou 2 places : vélos, tracteurs, motos, chevaux, etc. L’ensemble comprenant environ 50 places au total.

Description de l’objet artistique

Ce manège est donc installé chaque saison estivale d’avril à septembre, dans l’espace public du marché d’Ars sur l’île de Ré. La population l’appréhende dans un premier temps comme un manège traditionnel, respectant la plupart des codes du métier forain (tickets, pompon, durée du tour) et dans un second temps prend conscience de la proposition artistique originale par le détournement de ces codes. Le public familial, autant les enfants que les adultes, entre alors en interaction avec le processus artistique proposé par le chant et les délires poétiques.

En effet, le temps d’une chanson (3 à 4 mn) étant également par tradition, celui d’un tour de manège forain. Donin, comédien-chanteur, a donc inventé, dès 1983, le concept du manège à chanson vivante, en interprétant une chanson en direct accompagné de sa guitare ou des bandes orchestrales de ses albums de chansons pour enfants.
Après chaque chanson, c’est le jeu du pompon permettant de gagner un tour gratuit : sur ce manège atypique, les enfants sont invités à décrocher la lune, à pêcher une étoile de mer filante ou avoir un coup de cœur !